OUR LAST PICTURE

Our Last Picture Long 2 SM SM 2

PHOTOS     |     VIDÉO     |     NOTES     |     PRESSE

Our Last Picture Research Series (2013-2015)
Directrice artistique et création | Andréa de Keijzer
Concept original | Esthel Vogrig (Mi Ultima Foto)
Interprétation/création | Ariane Boulet, Joannie Douville, Arielle Warnke et Ellen Furey
Recherche pendant la création | Cara Spooner, Claire Turner Reid et Madeleine Shen
Dramaturge | Niomi Cherney
Poète | Erin Robinsong
Concepteur musical | Gabriel Vignola
Éclairage | Eduardo Ruiz Vergara
Techniciens | Julien Cohen-Adad & Madeleine Shen

Partenaires
Bourse de création offerte par le Conseil des arts et des lettres du Québec (Janvier 2014)

Fruit d’un partenariat entre le Conseil des arts de Montréal (CAM) et le MAI, le Programme d’accompagnement a obtenu une bonification destinée aux chorégraphes de la diversité. À l’occasion de son accompagnement, un chorégraphe pourra désormais profiter d’une résidence de création dans les studios du CAM, d’une rémunération d’un conseiller artistique et d’une bourse à la production. De plus, l’œuvre créée sera intégrée dans la programmation du MAI. La lauréate à ce nouveau programme est Andréa de Keijzer pour son projet intitulé Our Last Picture. 

Historique
Première mondiale au MAI (Montréal, arts interculturels) du 1er au 3 octobre 2015
Résidence chorégraphique du Musée de la civilisation de Québec. (Juillet 2015)
Résidence de création au Conseil des Arts de Montréal. (Juillet 2015)
Présentation dans le cadre de Art Spin, Toronto, Ontario. (Juillet 2014)
Résidence offerte par Montréal, Arts Interculturels, Montréal, Québec. (Avril 2014)
Résidence offerte par Estudio de Ballet Tecamachalco, Mexique, D.F. (Janvier 2013)
Résidence offerte dans le cadre de HATCH 2013, Toronto, Ontario. (Avril 2013)
Présentation dans le cadre de HATCH 2013: Our Last Picture: First Draft, Toronto, Ontario. (Avril 2013)
Présentation de un extract de 15 min dans le cadre de Québec Danse, Montréal, Québec. (Avril 2013)
Présentation de solo original dans le cadre de FOUND: version Mi Ultima Foto, Montréal, Québec. (Mai 2013)
Présentation dans le cadre de Love-in Festival p.s. we are all here: Our Last Picture: First Draft, Toronto, Ontario. (Julliet 2013)
Présentation dans le cadre de Dance Made in Canada: Your Last Picture: Installation Version, Toronto, Ontario. (Août 2013)

Description
Cette expérimentation chorégraphique ausculte et examine le moment au plus près de l’avant et de l’après photographie. Pour se faire, j’ai habilement forgé un « dance cover » de la pièce Mi Ultima Photo d’Esthel Vogrig, la transposant du solo au groupe. J’ai mis au défi les notions conventionnelles d’originalité et de droit d’auteur dans ce processus créatif, en créant une conversation riche et dense sur la photographie entre certificat de présence qui cache  la carte du passé et existence partagée.

Our Last Picture est une reprise de Mi Ultima Foto, un solo de l’artiste mexicaine Esthel Vogrig. Il s’agit d’un solo-performance qui a été adapté pour cinq danseurs – Ariane Boulet, Joannie Douville, Ellen Furey, Arielle Warnke St-Pierre et Robert Kingsbury — par la chorégraphe Andrea de Keijzer, et mis en musique par Gabriel Vignola. Avec le support du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), du Conseil des arts du Canada (CAC), du Conseil des arts de Montréal (CAM) et Montréal, Arts Interculturels (MAI), cette création amorcera une ultime période de création et de répétition à l’été 2015, période qui mènera à la grande première au MAI en octobre 2015. La pièce devrait être d’une durée de 45 à 50 minutes et sera disponible pour prendre la route suite à la première Montréalaise.

En danse contemporaine, il est peu commun que l’on fasse une « reprise » ou une adaptation du travail d’un autre chorégraphe, alors qu’en musique, les reprises et les interprétations sont la norme, voire un élément important de la richesse du médium et un apport considérable à son développement. Andréa de Keizer emprunte donc à cette façon de faire afin de mettre en place un dialogue amorcé par Esthel, conversation qui va au-delà des mots pour s’incarner à même le corps. Au cours de l’élaboration de Our Last Picture, nous avons observé une évolution radicale des idées et images originalement proposées. La pièce inclue désormais des mouvements dynamiques, une conception sonore délicate, de nouvelles scènes et de nouveaux personnages qui viennent supporter la complexe trame narrative constituée par le cheminement des cinq interprètes.

Our Last Picture élabore ainsi un dialogue corporel et artistique entre le Mexique et le Québec. Celui-ci questionne la transposition de la création d’une culture à l’autre, mais aussi les notions d’« originalité » et de paternité de l’œuvre. C’est aussi la culture de l’hyperphotographie omniprésente dans la société contemporaine qui est auscultée par la pièce, cette façon qu’ont certains de documenter et exposer en public certains pans de leur vie tout en en laissant d’autres dans l’ombre. Qu’arrive-t-il juste avant que la photo ne soit prise? Et par la suite? Que sont ses copies de nous-mêmes que l’on observe dans nos photos et comment nous identifions-nous à elles? Comment cela transforme-t-il nos souvenirs et notre expérience de la mémoire?

EN In this choreographic experiment I examine the moments before and after a photograph, a performance and an event. This is a skillfully wrought “dance cover” of Esthel Vogrig’s Mi Ultima Foto, where I challenge conventional notions of originality and authorship in the creation process by building onto an existing conversation about the photograph as certificate of presence that conceals a map of past and shared existence.

CALQ2cMai     Canada Council logo_e_l      Conseil_des_arts_de_Montréal     Logo_du_Musée_de_la_civilisation