LE NIL, OU TOI QUI TRACES LES FRONTIÈRES

Nil Website

PHOTOS     |     VIDÉO

Le Nil, ou toi qui traces les frontières (2015-2016)
Concept original et direction artistique, captation et montage | Ariane Boulet
Interprétation | Joannie Douville et Nelson Martinez (Carretel Danza)
Direction technique | Eduardo Ruiz Vergara (Estantres Danza)
Aide au montage vidéo et à la dramaturgie | Eddie Rodgers
Costumes et assistante de tournage | Mila Chávez
Coiffure et argile | Ricardo Villota

Historique
Bourse de déplacement de LOJIQ (2015)

Description
Suite du premier film Le Cerf, ou moi qui cède à l’espaceLe Nil, ou toi qui traces les frontières s’ancre à nouveau dans la matière, mais cette fois-ci dans l’argile sèche, l’eau et la brume des sommets enneigés de Bogota. Une quête d’humidité, de fertilité, interprétée dans une ambiguité entre danger et désir encore une fois par un duo homme-femme. D’un côté, un espace fermé et humide, relique d’une autre époque, dans lequel se trouve une mare d’eau où la laine mouillée éclate aux côtés de corps secs d’argile sculpturaux. De l’autre, un extérieur vaste où torches enflammées courent et sautent de joie sur la route embrumée du petit matin. Fruit d’une collaboration avec deux compagnies colombiennes, Ariane Boulet réitère avec Le Nil son intérêt pour la mise en image de la dualité.

LOJIQ_2009-CMYK Tarjeta1  Logo Renovado ESTANTRES DANZA blanco  odeon